ZAC du MAS de la Cour-Bellevue EHPAD de BRILLAC - 700 m2 de panneaux photovoltaïques Gendarmerie de Blanzac-Porcheressse Usine pour Hertus Industrie - Zac des montagnes-ouest à Champniers

Actualités

GRAND COGNAC

14 Mars 2018

Le futur siège du SISTAC (Service interentreprises de santé au travail de l'arrondissement de Cognac) sera fonctionnel, vaste, de plain-pied, accessible et vraiment conçu pour l’accueil du public. En résumé, la construction qui débutera à l’automne 2018, ZAC du Mas de la Cour - Bellevue à Châteaubernard, aura les qualités qui font actuellement défaut aux précédents locaux situés dans le centre de Cognac. 

Pour mener à bien ce projet privé d’envergure (2,4 millions d’euros HT), le SISTAC a confié la programmation et l’assistance à maîtrise d’ouvrage à Territoires Charente. De la définition des besoins à la fin du chantier, en passant par le choix de la maîtrise d’œuvre, les phases de conception, la désignation des entreprises et le suivi des travaux, la SAEML pilote l’opération dans sa globalité.

«L’objet se rapproche des Maisons de santé, opérations publiques pour lesquelles Territoires Charente a été régulièrement missionnée et a développé des compétences parfaitement transposables au privé, explique Amandine Dejonghe, chargée d’opérations et du dossier à la SAEML. Nous avons donc commencé par rencontrer les professionnels de santé du SISTAC afin de traduire leurs attentes en espaces, liaisons, schémas de fonctionnement...»

La nouvelle résidence de la médecine du travail, dont la maîtrise d’oeuvre a été confiée à l’agence d‘architecture Arkose, devrait se déployer sur 1 100 m2. L’espace sera notamment équipé de 22 bureaux : 16 destinés au huit médecins et aux huit assistants techniques, 2 au pôle infirmier et 4 aux intervenants en prévention des risques professionnels.

Toujours en phase de conception, le bâtiment accueillera également des locaux administratifs, des salles de repos et de réunion, d’attente pour les patients. La livraison du bâtiment est prévue à l’automne 2019. Installé sur une parcelle acquise auprès de Territoires Charente, par ailleurs aménageur de la ZAC du Mas de la Cour - Bellevue pour le Grand Cognac, le SISTAC sera environné d’entreprises et donc tout proche de son public composé de salariés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


> Lire la suite

ZONE D'ACTIVITES DES MONTAGNES EST

14 Mars 2018

Des entrées bien signalées, des cheminements piétons, des ilots de verdure... À l’initiative de la communauté d’agglomération du Grand-Angoulême et après consultation, la SAEML Territoires Charente a été choisie pour plancher sur la manière de redessiner, à des fins de redynamisation, une portion de la zone d’activité économique (ZAE) des Montagnes Est située à Champniers. 

L’étude qui a été présentée fin 2017 aux élus communautaires porte sur la partie qui, à la sortie d’Angoulême en direction Paris, se déploie sur la droite entre Intermarché et Géant Casino.

Pour mener cette entreprise de «pré-programmation de requalification» d’un ensemble de   quelque 37 hectares (dont 111 000 m2 de bâti), Territoires Charente s’est associée à Jean-Marc Beffre, architecte et urbaniste implanté à Angoulême ainsi qu’à l’agence Arthur-Loyd, spécialiste de l’immobilier d’entreprises.

L’équipe a d’abord procédé à un état des lieux de la ZAE qui, depuis les années 80, a grandi par à-coups, sans vrai canevas et souvent selon l’équation minimale : un commerce, son parking et sa voie d’accès. 

«Les cellules commerciales (11 vacantes sur 87) sont des propriétés privées et la collectivité n’intervient que sur l’espace public, routes et trottoirs, explique Diane Defossé-Sardin, chef de projets à la SAEML. Nous avons imaginé trois scénarios qui ont pour but d’améliorer la circulation, d’utiliser le terrain perdu, de re-végétaliser, de penser un éclairage public homogène... en résumé, de moderniser l’aspect de la zone.»

Dans les grandes lignes, la première option crée les entrées ou repères aujourd’hui manquants avec, notamment, l’installation de totems aux principaux ronds-points et de nouvelles circulations. Les espaces publics accueillent une végétation beaucoup plus abondante et les talus de terre battue qui bordent les commerces prennent de la couleur pour attirer l’oeil du chaland.

La seconde hypothèse, dans une configuration proche du retail park, présente un parvis continu devant plusieurs commerces afin de redonner aux clients, le plaisir de la déambulation. L’espace pris sur quelques places de parking permet d’imaginer un paysage allégé en bitume, plus esthétique et plus vert. 

L’ultime version mise sur la verticalité. Les parkings, supprimés au sol, sont reconstruits sur les commerces puis surmontés de locaux, bureaux ou logements... avec vue panoramique sur la proche Angoulême. Au niveau de la rue, les piétons et la végétation reprennent tous leurs droits.

A ce stade, l’étude la SAEML et ses différentes pistes de renouveau nourrissent la réflexion du Grand-Angoulême. Parallèlement, les élus communautaires, soucieux de vitalité économique, travaillent à l’élaboration d’un schéma directeur du commerce dans l’agglomération. 


> Lire la suite

ANGOULEME

14 Mars 2018

Blue Spirit Productions dont le nom a été récemment associé au succès de Ma vie de Courgette, César 2017 du meilleur film d’animation (et autres innombrables prix), vient d’étoffer son studio d’Angoulême. L’entreprise, déjà locataire route de Bordeaux d’un immeuble appartenant à la SAEML Territoires Charente, était fin 2017, en quête d’une surface adaptée à son développement. 

«Nous avons élargi notre activité à un domaine dans lequel nous avions déjà travaillé mais que nous avions un peu mis de côté : l’animation 2D et nous avons voulu dissocier ces productions différentes que sont la 3D et la 2D», déclare Didier Henry, directeur du site angoumoisin. La solution d’un local à part a donc été envisagée pour installer l’équipe (dix personnes aujourd’hui et à terme une trentaine) du nouveau studio 2D baptisé Happy Factory.

Et la SAEML, également propriétaire d’un bâtiment 1, rue Saint-Cybard, a rapidement fait la proposition espérée. «Il s’agit d’un immeuble de trois niveaux de bureaux qui héberge des sociétés de l’image. Un des locataires partait. Territoire Charente a réaménagé un plateau de 200 m2 pour répondre aux besoins de l’entreprise», explique Amandine Dejonghe, chargée d’opérations à la SAEML.

Un investissement de 58 000 euros HT a permis de réhabiliter l’espace (réfection des sols, peintures...) et, point majeur, d’installer un système de chauffage adapté, permettant autant de chauffer que de rafraîchir les locaux de manière homogène. Blue Spirit utilise en effet de nombreux ordinateurs pour fabriquer ses séries et longs-métrages d’animation.

«Nous sommes entrés mi-février dans des locaux tout neufs, équipés de cette nouvelle climatisation, déclare Didier Henry en locataire satisfait. Territoires Charente connaît bien les normes et les contraintes qui sont liées à notre activité.»

 

* Globalement, Blue Spirit studio Angoulême et le nouveau studio 2D Happy Factory emploient entre 100 et 150 personnes.


> Lire la suite
Commercialisation
Nos implantations disponibles
ZAC DU MAS DE LA COUR BELLEVUE / Cognac
Un pôle stratégique pour l’agglomération de Cognac
ZAC DES MONTAGNES OUEST / Champniers
La zone de commercialité la plus importante de Charente
Toutes nos opérations
sur la Carte Interactive

Accéder à notre carte interactive